Qui sommes-nous ?

Des femmes et des hommes qui s’associent pour vivre leur foi et contribuer à la promotion humaine et à la transformation sociale, par l'éducation et la culture, à travers leurs responsabilités professionnelles et familiales, en participant à la mission évangélisatrice de l'Église.

Nous sommes des personnes ordinaires, sans signes extérieurs particuliers, mais singulières et reconnaissables à notre manière d'être dans la société, à notre façon de de conjuguer prière et étude, formation et action.

Nous sommes présents dans une trentaine de pays, en Afrique, en Amérique, en Asie et en Europe. Nous voudrions être comme le sel qui donne goût, comme le levain qui se mélange à la pâte, afin de contribuer à la construction d’un monde plus humain et plus fraternel, plus proche du projet de Dieu révélé en l’homme Jésus.

Institution Thérésienne

L’Institution Thérésienne, IT, une association Internationale de laïcs de l'Église catholique.

Tous les membres de l'association partagent les mêmes statuts. Nous sommes unis par l'Évangile, par les traits d'un même charisme et par une spiritualité laïque d'incarnation, centrée sur Jésus-Christ. Nous cherchons à faire dialoguer la foi et les cultures, à nous engager en faveur des droits des plus vulnérables et à promouvoir le développement juste et solidaire de tous les peuples.

L’Institution Thérésienne est née de l’intuition d’un prêtre, Pedro Poveda, en réponse aux questions sociales et religieuses de l’Espagne du début du XX e siècle.

P. Poveda a vu dans les bouleversements de sa société une opportunité pour un christianisme de présence et de transformation, novateur en son temps.

Il a choisi comme référence la vie des hommes et des femmes de l'Église primitive parce qu'ils ont changé l'histoire grâce au témoignage d'une foi vécue au quotidien, immergée dans les réalités concrètes du monde qui était le leur.

Pedro Poveda a cru en la force d'un christianisme souffle, levain, sel et lumière, vécu en plein monde. Il a cru en la force de la fraternité, de la tolérance, de la douceur, de l'humilité.

À travers le temps

  1. 1911-1927

    1911. – Fondation des premières « Academias » (centres ou résidences offrant une formation intellectuelle, humaine et chrétienne à de futurs enseignants en complément de la formation reçue à l’Ecole normale) : Oviedo, Linares, Jaén, Madrid et Malaga, León, Teruel, Barcelone, Avila, Burgos, Saint-Sébastien, Cordoue...

    1919. – Pedro Poveda crée l'Association des anciennes élèves à Jaén.
    Josefa Segovia Morón est élue directrice générale (1919-1957).

    1923. – L'Institution Thérésienne demande au Saint-Siège son approbation en tant que « Pieuse Union ». Le 11 janvier 1924, elle reçoit l'approbation pontificale, signée par Pie XI.

  2. 1928-1935

    1928. – Départ de trois membres de l'IT pour l’Amérique, prise en charge de l'École normale Sainte Thérèse, à Santiago du Chili.

    1928. – Première Assemblée générale de l'Institution Thérésienne, à León.

    1935. – Début de la présence de l'IT en Italie avec une résidence universitaire.

  3. 1936-1949

    1936. – Pedro Poveda meurt en martyr (Madrid, le 28 juillet) ainsi que Victoria Díez, membre de l'IT et institutrice dans un village (Hornachuelos, Cordoue, le 12 août).
    Josefa Segovia entreprend de rassembler les personnes de l ‘IT dispersées par la guerre. Cette étape franchie, l’accent est mis sur l’ouverture de l'horizon à de nouveaux pays et sur la formation des membres. Elle reçoit de nombreuses demandes de collaboration de la part de l'Église.

  4. 1950-1957

    Début de la présence de l’IT en Asie avec l'ouverture d'une résidence universitaire à Ilo-Ilo (Philippines).
    Le «Boletín de las Academias» se transforme et devient la «Revista de la Institución Teresiana ».

    Plus tard, naît une revue d’éducation « Eidos ». 1957.- Josefa Segovia meurt à Madrid, le 27 mars. La VI e Assemblée générale se tient à Los Negrales, près de Madrid. Carmen Sánchez Beato est élue directrice générale, fonction qu'elle exercera pendant 20 ans.

  5. 1958-1968

    1961. – Célébrations du 50 e anniversaire de l'IT.
    Des centres éducatifs portant le nom du fondateur ouvrent dans différents pays du monde.
    Des projets de recherche naissent, tel l'Institut d'études pédagogiques «Somosaguas», à Madrid.
    Une maison d’édition «Iter» est fondée, en 1968.
    L'IT possède plusieurs centres éducatifs et des « Colegios Mayores » (résidences universitaires proposant des activités culturelles, religieuses, sportives aux étudiants qu’elles hébergent). Elle dirige également des établissements d’enseignement confiés par l'Église ou l'État.

  6. 1969-1976

    Ce sont les années de mise en application du Concile Vatican II et d'ouverture à la transition démocratique en Espagne. À la fin des années 70, l'Institution Thérésienne réintègre en son sein les Associations coopératrices (ACIT) déjà existantes à l'époque de Poveda.

    1974.- L'UNESCO nomme Pedro Poveda « humaniste et pédagogue » en l'année du centenaire de sa naissance.

  7. 1977-1987

    En 1977, Ángeles Galino Carrillo est élue directrice générale, lors de la XIème Assemblée générale.

    1978.- Naissance, à Madrid, du mouvement des jeunes de l'Institution Thérésienne : « Acit Jeunes ». Par la suite, d’autres groupes se créent en Italie, aux Philippines, au Pérou.
    De nouvelles initiatives voient le jour, allant dans le sens d’une plus grande prise de conscience de la dimension transformatrice de la mission, avec de nouveaux modes de vie et de présence dans la société.

    Les associations ACIT se développent. 1980 : Premier congrès hispano-portugais de l'Institution Thérésienne, à Avila. Expérience de réflexion et d'échanges entre Espagne et Portugal.

  8. 1988-1991

    1988.-Aranzazu Aguado Arrese est élue directrice générale (1988-2000).

    1990.- Un décret reconnait l'IT comme « Association internationale de fidèles », à Rome, le 21 novembre. Peu de temps après, l'Institution Thérésienne célèbre la réception officielle de ses nouveaux Statuts, communs à toutes les associations qui la composent.
    Se greffent à l’IT, les groupes MIT (Mouvement Institution Thérésienne) qui, sans engagement associatif explicite, partagent les valeurs et des aspects du charisme à travers leur participation à des projets, des actions de formation ou des événements.

  9. 1992-1998

    1992.- Premier Congrès général de l'Institution Thérésienne, « Évangéliser aujourd'hui : une nouvelle culture, une histoire différente ». à Rome, Italie, décembre 1992 - janvier 1993.
    1992.- Naissance d’InteRed, ONG de l'Institution Thérésienne, «Réseau d'échange et de solidarité avec les peuples d'Amérique latine, d'Afrique, d'Asie et toutes les populations marginalisées de par le monde».

    1993 : Béatification de Pedro Poveda et de Victoria Díez, à Rome, le 10 octobre.

  10. 1999-2002

    Deuxième Congrès général de l'Institution Thérésienne, « Ouvrir des chemins à la vie : éducation, culture(s), société civile ». Séville, Espagne, décembre 1998.- janvier 1999.
    Loreto Ballester Reventós est élue directrice générale (2000-2012), lors de la XVème Assemblée.
    Création de la Chaire Pedro Poveda à l'Université pontificale de Salamanque. Première activité universitaire portant le nom du fondateur de l'Institution Thérésienne.

  11. 2003-2011

    Le 4 mai 2003, la canonisation de Pedro Poveda par Jean-Paul II, à Madrid, donne un nouvel élan à la vie de l’Institution Thérésienne, présente dans une trentaine de pays.
    En 2009, le diocèse de Cefalù (Italie) présente la Cause de béatification d'Elisa Giambelluca, membre de l'IT, décédée d'un cancer, en 1986.
    L'Institution Thérésienne célèbre son premier centenaire par des actes à caractère social, culturel ou religieux, dans tous les lieux où elle est présente.

  12. 2012-2017

    En 2012, Maite Uribe Bilbao, est élue directrice générale.

    2016.- Sortie du film « POVEDA », bientôt diffusé en plusieurs langues. Il obtient plusieurs prix et contribue à faire mieux connaître la figure du fondateur de l'Institution Thérésienne.
    Il y a actuellement 25 associations ACIT : 11 en Amérique, 4 en Asie, 2 en Afrique et 8 en Europe, dont 7 espagnoles, regroupées dans la Fédération ACIT Espagne.
    Il existe également des groupes ACIT à Chicago-Canada, au Venezuela, au Portugal, en Belgique- France-Luxembourg.

  13. 2018-hoy

    L’IT a tenu ses dernières assemblées durant l'été 2018. Maite Uribe a été réélue directrice générale pour un nouveau mandat de six ans.
    Avec toute l'Église, l'Institution Thérésienne se joint à l'appel du Pape François à « sortir », à oser, à aller là où les gens, aujourd'hui, ont besoin d'entendre la Parole de Vie, d'espérance, qu’offre l'évangile ; elle y invite tous ses collaborateurs, ses amis, toutes celles et tous ceux que son charisme et sa mission attirent.

Organisation

L'Institution Thérésienne se vit comme une unité, bien que ses membres appartiennent à différentes associations : l'Association primaire (AP) et les Associations coopératrices (ACIT).

Tous les six ans, une Assemblée, composée de représentants de tous les pays, évalue le chemin parcouru et propose de nouveaux objectifs et priorités de mission, à partir d'une lecture croyante de la réalité et d'un discernement communautaire.

L'Assemblée élit un Conseil de gouvernement et une directrice générale qui représentent l'autorité pour tous les membres et associations pendant une période de six ans.

Cette équipe dirigeante est actuellement composée de:

Maite Uribe Bilbao Director
Carmen Lizárraga Cárdenas Deputy Director
Goretti Gonsalves
María Rita Martín Artacho
Cecilia Padvalskis Simkus
María Dolores Peralta Ortiz
Gregoria Ruiz Alegarbes

Pour l'Association primaire : l’organisation comprend des secteurs ou délégations, constitués d’un ou plusieurs pays, en fonction du nombre de membres et des projets mis en œuvre. À la tête de ces secteurs ou délégations, se trouvent des équipes élues par les membres et une directrice de secteur ou une déléguée selon les cas.

Pour les associations ACIT : un-e président-e et un Conseil d'administration sont élus lors de leur propre assemblée.

La coordination entre les différents secteurs et délégations et entre l'Association primaire et les Associations ACIT se fait par le biais de plateformes continentales et par divers canaux de relations.

Ils sont pour nous source d’inspiration

Des lieux

Los Negrales

Guadix

Covadonga

Jaén

Linares

Córdoba